Pages

dimanche 6 octobre 2013

Samedi prochain, laissez votre marque!

viagra Vous voulez donner un coup de pouce à la biodiversité de Montréal, planter un arbre à la mémoire d'une personne chère ou vous défouler après une semaine pénible au boulot en extirpant des ormes de Sibérie et des nerpruns? Vous pourrez faire l'une de ses actions (et pourquoi pas toutes) samedi le 12 octobre au Champ des Possibles

cialis Pour plus de détails, consultez leur site ici.


mardi 24 septembre 2013

Aimez-vous célébrer le succès?

Moi oui!

Emballée par les idées mises de l'avant par  le mouvement Incredible Edible ou Incroyables Comestibles, j'ai décidé de devenir ambassadrice dans ma ville. L'aventure a débuté avec un potager sur le terrain de l'école de mon aînée, potager en partie rempli de plantes semées par les enfants. 

Au début, les résidents des alentours étaient bien intrigués de ce potager libre-service. Les moins gênés ont rapidement reconnu que c'était fantastique de venir cueillir une laitue, du persil ou des oignons gratuitement. Puis le mois de juillet se faisant chaud, les aubergines, les concombres, la bette à carde, les haricots verts et violets, les zucchinis, le chou frisé et les tomates cerises ont trouvé goûteurs. 

Entretenu en moyenne par 5 bénévoles (merci Marthe, Jaime, Mélanie et Annie!) durant l'été, le potager a su être généreux. Mes dernières visites d'entretien m'ont fait rencontrer plusieurs gens de mon village, enfants, parents et retraités. Chaque fois une récolte de commentaires positifs. Dernièrement, une femme m'a affirmé que «le potager amène de la vie». Effectivement, c'était l'un des buts recherchés du projet, ramener de la vie  là où auparavant il n'y avait que de la pelouse. Et un magnifique prétexte pour nouer des liens entre nous, citoyens!



Ce samedi donc, nous célébrerons le succès du projet (voyez l'affiche de l'événement plus bas). Nous soulignerons l'entraide des bénévoles, collaborateurs et commanditaires. Nous dégusterons quelques mets confectionnés avec les fruits et légumes du potager. Nous montrerons aussi comment confectionner des enveloppes de semences parce que leur récolte signifie aussi l'autonomie et la transmission d'un trésor collectif. Il y aura aussi quelques prix de présence pour les enfants et ce sera évidemment l'occasion pour échanger sur le potager et le futur des Incroyables Comestibles dans notre ville de Salaberry-de-Valleyfield. 

Finalement, nous vous invitons à donner du matériel pour bien continuer le projet en 2014. Fouillez votre cabanon à la recherche d'un outil en double inutile comme un arrosoir, une truelle, une pelle ou un tuteur. Nous recueillerons également les semences, le terreau à semis, le compost, les engrais naturels (comme les algues liquides ou l'émulsion de poisson) et la paille. Si vous ne pouvez donner ce samedi, n'hésitez pas à nous contacter par courriel (voir mon profil). 

En attendant, merci à tous ceux qui ont fait de ce jardin un succès!

Consultez le site des Incroyables Comestibles Salaberry-de-Valleyfield ici.


mardi 10 septembre 2013

Tomate chérie!

Un jardinier sans tomate, cela se peut-il? Tôt ou tard, le curieux au jardin aura l'ambition de réussir la culture de ce fruit exigeant. Car oui, on ne peut nier que la tomate a de fortes exigences en nutrition et en amour! Toutefois, son concentré de saveur, atteint sur la tige au soleil de notre potager et qui submerge à la fois notre bouche et notre mémoire, fait (presque) oublier tous les efforts et le chouchoutage sollicités. Tout le monde s'entend là-dessus!
Tomate 'Ida Gold' (Solanum lycopersicum 'Ida Gold'), une variété orange à croissance déterminée. Une découverte 2013 qui a gagné ma faveur avec la lumière de sa chair goûteuse et peu acide.

Tomate 'Chocolat', une nouveauté chez moi également adoptée.
Indéniablement, la tomate a toute une histoire (saviez-vous qu'avant de l'idolâtrer les Européens du 16e siècle la craignaient?). Et à chacun son histoire d'amour avec la tomate. Les vieux et quelques jeunes vieux ne jurent que par la tomate rose. Pour d'autres, y'a pas meilleure que leur variété familiale, celle qui est semée chaque année (Manon Collard en cultive pas moins de 17 variétés québécoises). Pour les aficionados de la tomate en général, difficile de choisir puisque chaque été promet la découverte de variétés anciennes ou de nouveaux hybrides épatants (vous vous reconnaissez?). Bien sûr, pour ces gens une liste des préférées existe, mais elle n'est pas intégralement commune à tous les jardiniers. Parce que les tomates, il y en a pour tous les goûts et pour le constater il n'y a qu'à visiter le site de Solana:  c'est à s'étourdir!

Sur ces deux photos, de belles tomates qui n'ont pas poussé dans mon potager, mais bien chez celui de Josée et Michel. Sur la seconde photo, une 'Oscar Gonthier'. Dire qu'elle peut être plus joufflue!
Un plant de tomate 'Brandywine' à ses débuts. Cette variété est une diva  avec un aura de caprices. Réussissez-vous sa culture?
Mais revenons sur la réussite de sa culture. Éprouvez-vous des problèmes à avoir les plus grosses, les plus belles et les plus fruitées des tomates du voisinage? Ou êtes-vous du genre à épater la galerie avec votre récolte de pommes d'amour pimpantes de santé? Si vous faites partie de la première catégorie (vous qui êtes de la deuxième, je ne vous oublie pas à la fin de mon billet!) un livre bien pensé pourra venir à votre rescousse! Il s'agit de Cultiver des tomates de Mike McGrath et publié récemment chez Modus vivendi. L'auteur comblera assurément votre manque de connaissances en matière de culture de tomates. Il vous nourrira sur l'art de réussir leur germination et leur plantation; vous proposera en gros plans alléchants ses variétés de prédilection; vous entretiendra sur le sujet hautement important du tuteurage; vous simplifiera le défi de la nutrition et fera de vous un expert sur les ravageurs. Tout ça, et plus encore, en 110 pages bien illustrées et remplies d'humour...rouge!
Tomate 'San Marzano'. L'auteur Mike McGrath dit de ses fruits qu'ils sont «extraordinaires et très savoureux».  
Et maintenant, à vous jardiniers expérimentés qui maîtrisez la culture de cette célèbre solanacée, dites-nous les variétés pour lesquelles vous vous pâmer et révélez-nous votre truc le plus infaillible pour en extraire des fruits extraordinaires!


Cultiver des tomates
Mike McGrath
Éditions Modus vivendi
110 pages
2013
Prix suggéré: 16,95$

Droits réservés

Creative Commons License
This work is licensed under a Creative Commons Licence.
L'auteur de ce site écrit pour son plaisir avec toute la rigueur possible. Dans ce sens, elle ne saurait prétendre que ses conseils sont les meilleurs. Notez donc que l'auteur n'est donc pas responsable des résultats négatifs suite à des conseils offerts ici.